A Propos de INWES


La mission d’INWES est de «construire un avenir meilleur dans le monde entier grâce à la participation pleine et effective des femmes et des filles à tous les aspects des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques».


Qu’est-ce qu’INWES?

INWES est un réseau mondial d’organisations de femmes dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM), couvrant plus de 60 pays à travers le monde. INWES est une société sans but lucratif dirigée par un conseil d’administration composé d’administrateurs représentant des organisations, des entreprises, des universités / instituts et des membres individuels.

Le Réseau international des femmes ingénieurs et scientifiques (INWES) a été créé pour renforcer la capacité des individus, des organisations et des entreprises à influencer les politiques en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM) dans le monde entier et à encourager l’éducation, le recrutement, la rétention , le soutien et l’avancement des femmes et des étudiants professionnels grâce à un réseau international d’organisations et d’experts.

L’Institut d’éducation et de recherche INWES, un organisme de bienfaisance au Canada et un organisme sans but lucratif 501c3 aux États-Unis, a été créé pour faire progresser l’éducation dans les domaines des STEM et pour étendre la portée d’INWES en finançant des projets de bienfaisance.

Le but d’INWES est de construire un avenir meilleur dans le monde entier grâce à la participation pleine et effective des femmes et des filles à tous les aspects des STEM.

Cet objectif sera atteint par:

  1. Devenir une voix influente sur les questions STEM au profit des femmes, de l’égalité des sexes et de la société.
    2. Accroître la présence des femmes dans les principaux organes de décision STEM.
    3. Promouvoir l’échange d’informations, le réseautage, le plaidoyer et les opportunités à travers un certain nombre d’événements et de projets mondiaux et régionaux.

Histoire d’INWES

Lors de la Conférence mondiale sur la science pour le 21e siècle, convoquée par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et le Conseil international pour la science à Budapest, l’article 90 a été adopté, encourageant des efforts particuliers à déployer en vue de la création d’une organisation internationale réseau de femmes scientifiques et ingénieurs. Grâce au soutien et à l’encouragement de la Commission canadienne pour l’UNESCO et à une subvention réussie de l’UNESCO, 20 femmes représentant 10 pays et 8 organisations se sont réunies au Canada, en mai 2001, pour explorer la création d’un tel réseau.

En juillet 2002, les déléguées de la Conférence internationale des femmes ingénieurs et scientifiques (ICWES12) ont soutenu la création du Réseau international des femmes ingénieurs et scientifiques (INWES). Le vote des représentants de 30 pays a été unanime. En avril 2003, INWES a été constituée en société sans but lucratif en vertu des lois du Canada.

En novembre 2007, l’Institut de recherche et d’enseignement INWES a été créé pour faire progresser l’enseignement dans les domaines des STEM et pour étendre la portée d’INWES grâce au financement de projets spéciaux.

En avril 2008, INWES est devenue une ONG partenaire officielle de type opérationnel avec l’UNESCO. Ce partenariat implique une coopération dynamique pour aider les femmes et les filles du monde entier à accéder à l’éducation, en particulier en sciences et en génie.

En juin 2019, INWES représentait plus de 250000 femmes de 60 pays du monde.

INWES croit que la force est dans l’unité

Si les femmes doivent avoir une voix importante, celle qui est entendue par la science et l’ingénierie grand public sur des questions telles que l’environnement, le développement durable, l’équité entre les sexes et de nombreuses autres questions critiques, nous devons nous efforcer d’exprimer clairement et systématiquement notre position et nos opinions. dans un effort uni.

Ces objectifs seront atteints grâce à la collaboration entre tous les membres et sympathisants d’INWES.


Qui peut rejoindre INWES?

En devenant membre, vous pouvez contribuer à créer un avenir meilleur pour tous et participer à des discussions mondiales sur la manière d’accroître l’impact de la voix des femmes dans les organisations traditionnelles.

Membres du réseau: organisations et associations à but non lucratif soutenant les femmes dans les STEM, y compris les femmes dans les groupes STEM.
Membres individuels: étudiants ou professionnels intéressés ou engagés dans les STEM et qui soutiennent les objectifs d’INWES.
Membres d’université / institut: Universités ou instituts d’enseignement qui enseignent et soutiennent les femmes dans les STEM.

À partir de 2019, les organisations commerciales ne peuvent plus adhérer en tant que membres, mais sont encouragées à créer des femmes dans des groupes STEM qui peuvent rejoindre INWES en tant que membres du réseau. Les entreprises, les entreprises, les entreprises sont les bienvenues en tant que partisans d’INWES: des dons et un soutien en nature sont recherchés pour les événements et conférences INWES, y compris ICWES, et les activités d’INWES et de ses réseaux régionaux.


Comment fonctionne INWES?

  • Une réunion triennale des membres pour élire les administrateurs au conseil et traiter les affaires.
    Un conseil d’administration élu d’organisations et de particuliers, représentant toutes les régions du monde.
    Activités menées par le biais de comités:
    Exécutif
    Politiques et règlements
    Les communications
    Conférences
    La finance
    Développement de fonds
    Adhésion
    Nominations
    Réseaux régionaux
    Et des programmes spéciaux
    INWES est exploité par le manuel des politiques et procédures d’INWES, en vertu des règlements administratifs n ° 1 approuvés le 6 janvier 2019.

Fonctions INWES

Événements de réseautage
  • Fournir un forum solide pour les événements internationaux et les conférences pour les femmes dans les STEM
    Superviser les conférences internationales triennales (ICWES)
    Co-organise des conférences régionales pour le développement professionnel
    Travailler avec l’organisation d’accueil / le pays sur la logistique, les annonces et la publicité
  • Réseaux régionaux
  • Établir des réseaux régionaux pour faciliter les connexions et les liens entre les régions partageant des problèmes similaires
    Assurer le leadership du réseau régional et de ses membres
    Faire progresser les objectifs d’INWES dans la région
    Soutenir les organisations représentant les femmes dans les STEM de la région
    Accroître les activités et l’adhésion d’INWES dans la régionExchange of information
  • Établir un portail Web mondial d’informations sur les femmes dans les STEM, y compris des liens vers les membres d’INWES
    Recueillir et diffuser des informations, notamment un bulletin d’information
    Tenir une base de données des événements internationaux
    Touchez les gens dans différentes langues
    Publier des informations sur INWES et les associations en réseau pertinentes
    Établir des liens vers des bases de données pertinentes sur les carrières, l’éducation et la recherche en STIM
    Encourager les pays et les membres à collecter et analyser des données sur le genre et les STEM
Plaidoyer
  • Offrir une voix internationale aux femmes dans les carrières STEM
    Collaborer avec l’UNESCO et ONU Femmes à des campagnes internationales de sensibilisation aux problèmes liés aux STEM
    Assurer une représentation appropriée des femmes dans les politiques internationales, les forums de prise de décision et les panels
    Documenter et faire connaître les contributions des femmes dans les STEM dans le monde

Programmes / Projets

  • Accroître la sensibilisation, l’accès à l’éducation et les opportunités de carrière pour les filles et les femmes
    Soutenir le développement d’outils pédagogiques, la formation des enseignants et le mentorat
    Partager les bonnes pratiques entre les membres en fournissant des ressources pour le développement professionnel et la distribution de ces documents
    Identifier les opportunités de collaboration avec des organisations et des sociétés pour fournir des programmes, des projets et des événements

Membres du conseil d’administration d’INWES 2017-2020

INWES est dirigée par un conseil d’administration élu du monde entier et abrite plusieurs membres organisationnels, membres corporatifs, membres d’universités / instituts, membres individuels et sponsors.

Comité exécutif
Poste Nom Représentant
President Gail G. Mattson American Association for the Advancement of Science – AAAS (USA)
Past-President (resigned*) Kong-Joo Lee* Individual (Korea)
Deputy President Sarah M.C. Peers Individual (UK)
Secretary General Caroline Thoruwa African Women in Science and Engineering – AWSE (Kenya)
Treasurer Sylvia S. Kegel German Association of Women Engineers – DIB (Germany)
Vice President, Industry and Enterprise Liliane Dorveaux EPF School of Engineering (France)
Vice President, External Relations vacant n/a
Vice President, Conferences Jung Sun Kim Dongseo University (Korea)
Vice President, Educational and Research Seema Singh Women in Science and Engineering India -WISE  (India)
Name Representing Region
Aude Abena Association des Femmes Ingenieurs et Scientifiques au Cameroun – AFISC French Speaking Africa (Cameroon)
Undram Chinbat Women in Science, Technology, Engineering and Mathematics in Mongolia – WSTEM Central Asia (Mongolia)
Liliane Dorveaux EPF School of Engineering Western Europe (France)
Sylvia Kegel German Association of Women Engineers – DIB Western Europe (German)
Jung Sum Kim Dongseo University Far East Asia (South Korea)
Georgia Kremmyda University of Warwick Western Europe (UK)
Kong-Joo Lee (2017-February 2019*) Individual Far East Asia (South Korea)
Wai Yie Leong The Institution of Engineers, Malaysia – IEM South East Asia (Malaysia)
Gail G. Mattson American Association for the Advancement of Science – AAAS North America (USA)
Aguri Nakano Japan Network of Women Engineers and Scientists – JNWES Far East Asia (Japan)
Sarah M.C. Peers Individual Western Europe (UK)
Haryoung Poo The Association of Korean Woman Scientists and Engineers – KWSE Far East Asia (South Korea)
Uduakobong Aniebiat Okon Organization for Promoting African Girls in Engineering, Science Technology Education – OPAGESTE English Speaking Africa (Nigeria)
Seema Singh Women in Science and Engineering India – WISE South Asia (India)
Rokhaya Solange L’Association des Femmes pour la promotion des Sciences et de la Technologie au Senegal – AFSTECH French Speaking Africa (Senegal)
Caroline Thoruwa African Women in Science and Engineering – AWSE English Speaking Africa (Kenya)
Chia-Li Wu The Society of Taiwan Women in Science and Technology – TWiST Far East Asia (Taiwan)
Nadia Souissi The Association of Women Engineers – ATFI (Tunisia) Middle East North Africa, MENA Network

*

NB: L’ancien président d’INWES, Kong Joo Lee, a démissionné en février 2019 pour occuper le poste de conseiller du président pour la science et la technologie, un poste gouvernemental en Corée du Sud.

Le Conseil d’administration d’INWES vise à « Renforcer la capacité des individus, des organisations, des universités / instituts et des entreprises à influencer les politiques dans le domaine des STIM à travers le monde et à encourager l’éducation, le recrutement, la rétention, le soutien et l’avancement des femmes et des étudiants professionnels par le biais d’un réseau international de organisations et experts. « 

Informations de contact
adresse postale

a / s de l’Université Carleton, 1125, promenade Colonel By, 4456, édifice Mackenzie
Ottawa, ON
K1S 5B6
Canada

Téléphone et email

Téléphone: + 1 (631) 644 1065
Télécopie: + 1 (631) 344 5584
Courriel: info@inwes.org

Des médias sociaux

Suivez-nous sur Twitter: @INWES_Global
Aimez notre page Facebook: Page INWES
Rejoignez-nous sur notre groupe Facebook: INWES Group
Rejoignez le groupe LinkedIn: Réseau international des femmes ingénieurs et scientifiques (INWES)

Statut légal

INWES est constituée en société sans but lucratif en vertu des lois du Canada (Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif, 2009).